Traverser la crise pour mieux se libérer

Et oui, la crise est là. Vous ne pouvez rien faire pour l’empêcher.

 

Si vous essayer de le nier vous risquez d’adopter des comportements de fuite pour éviter d’y penser.

 

Ex :  vous agiter dans tous les sens en mode hyperactif, vous morfondre sur votre lit ou votre canapé en mode boulimie de réseaux sociaux ou de séries TV, ...

 

Ces attitudes peuvent nuire à votre estime de vous et vous faire tomber dans un cercle vicieux : rien ne s’exprime, tout s’imprime et c’est la déprime ! 

 

" On ne se libère pas d’une chose en l’évitant mais en la traversant "

 

Facile à dire … Concrètement comment pouvez-vous le mettre en œuvre ?

 

La Communication Non Violente vous propose une approche simple en 4 étapes qui va vous permettre d’accueillir vos émotions, de les comprendre et de vous inspirer les bonnes solutions. 

 

1 - décrivez par des faits concrets la situation qui vous tourmente. Restez neutre sans jugement

« J’observe que nous sommes confinés pendant 6 semaines, sans école, avec un virus mortel, … »

 

2 - mettez des mots sur les émotions que vous ressentez

« Je ressens de la peur, joie, colère,  … »

 

3 - identifiez vos besoins

« J’ai besoin de sécurité, de partage, d’écoute, … »

 

4 - une fois relié à votre besoin, imaginez les actions que vous pouvez mettre en place pour faire évoluer la situation

« Je vais m’accorder 1 heure par semaine pour faire du sport, Je vais appeler mon meilleur ami pour partager ce que je ressens, Je vais demander à mon conjoint de diner en amoureux 2 fois par mois, … » 

 

En vous offrant ce temps d’écoute, vous vous offrez la possibilité de vous libérer de vos tourments et d’agir justement non plus avec des injonctions ("Il faut que je …, Je dois …") mais des solutions alignées avec vos besoins profonds (" J’ai besoin de …").

 

N’hésitez pas à tester ces 4 étapes et à partager vos expériences en commentaires.

Écrire commentaire

Commentaires: 0